Coop UQAM | Coopsco

Créer mon profil | Mot de passe oublié?

Magasiner par secteur

Matériel obligatoire et recommandé

Voir les groupes
Devenir membre

Nos partenaires

UQAM
ESG UQAM
Réseau ESG UQAM
Bureau des diplômés
Centre sportif
Citadins
Service de la formation universitaire en région
Université à distance
Regroupement des artistes en arts visuels  du Québec.
Société de développement des entreprises culturelles - SODEC
L'institut du tourisme et de l'hotellerie - ITHQ
Association des psychologues du Québec
L'École nationale d'administration publique - ENAP
Union des écrivaines et écrivains québécois - UNEQ
Union des artistes du Québec - UDA
Project Management Institute - PMI
Presses de l'Université du Québec
Auteurs UQAM : Campagne permanente de promotion des auteures et auteurs UQAM
Fondation de l'UQAM
Écoles d'été en langues de l'UQAM
Canal savoir
L'économie sociale, j'achète
Millénium Micro



Recherche avancée...

Tahu’a, tohunga, kahuna


Éditeur : AU VENT DES ILES
ISBN papier: 9782367344003
ISBN numérique ePub: 9782367344010
ISBN numérique PDF: 9782367344027
Parution : 2021
Catégorisation : Livres numériques / Science de la santé / Corps humain / Médecine

Formats disponibles

Format Qté. disp. Prix* Commander
Livre papier 1 Prix membre : 44,06 $
Prix non-membre : 48,95 $
x
Numérique ePub
Protection filigrane***
Illimité Prix : 31,99 $
x
Numérique PDF
Protection filigrane***
Illimité Prix : 31,99 $
x

*Les prix sont en dollars canadien. Taxes et frais de livraison en sus.
***Ce produit est protégé en vertu des droits d'auteurs.




Description

Ma’i mau, maladie vraie ou maladie naturelle ; ma’i täpiri, maladie qui colle ou maladie surnaturelle ; telle serait selon beaucoup la conception polynésienne de la maladie. Or, les notions de « naturel » et de « surnaturel » sont occidentales. Il n’existe pas de mot polynésien pour les dire. À force d’interroger des tahu’a à Tahiti, des kahuna à Hawaii et des tohunga en Nouvelle-Zélande, à force de traquer des récits d’auteurs suffisamment humbles pour se contenter de décrire sans interpréter et encore moins juger, une réalité polynésienne autre apparaît. Émerge une théorie polynésienne de la maladie qui n’a rien à voir avec la vision réductrice proposée par ses habituels experts. Sous les strates de préjugés portant le sceau du tâtonnement des idées occidentales, palpite une pensée intelligente, étonnamment riche, qui explique la formidable vitalité qui a tant étonné les premiers navigateurs.Le comprendre permet, d’une part, de proposer un autre décodage des mots, des maux, des actes et des soignants et, d’autre part, d’identifier les actes relevant des périodes traumatiques de l’histoire océanienne et ceux relevant de sa propre culture qui, comme toutes les cultures, a pour but l’épanouissement des humains qui l’ont élaborée. Quant aux traumatismes, les plus durablement néfastes sont ceux qui furent niés voire camouflés en bienfaits. À partir de cette réalité singulière, peuvent s’ébaucher les prémices d’un dialogue entre médecine scientifique et soins traditionnels. Simone Grand est d’origines polynésienne, amérindienne et européenne. Docteur en biologie, elle a œuvré dans les secteurs de la mer, l’environnement, l’agriculture, la politique, les sciences humaines, le social, l’ethnopsychiatrie... et a soutenu une thèse en anthropologie.

Du même auteur...

Livre papier 1 Prix : 31,99 $
x

Tahu’a, tohunga, kahuna

Éditeur : AU VENT DES ILES
ISBN : 9782367344027
Parution : 2021