Coop UQAM | Coopsco

Créer mon profil | Mot de passe oublié?

Magasiner par secteur

Matériel obligatoire et recommandé

Voir les groupes
Devenir membre

Nos partenaires

UQAM
ESG UQAM
Réseau ESG UQAM
Bureau des diplômés
Centre sportif
Citadins
Service de la formation universitaire en région
Université à distance
Regroupement des artistes en arts visuels  du Québec.
Société de développement des entreprises culturelles - SODEC
L'institut du tourisme et de l'hotellerie - ITHQ
Association des psychologues du Québec
L'École nationale d'administration publique - ENAP
Union des écrivaines et écrivains québécois - UNEQ
Union des artistes du Québec - UDA
Project Management Institute - PMI
Presses de l'Université du Québec
Auteurs UQAM : Campagne permanente de promotion des auteures et auteurs UQAM
Fondation de l'UQAM
Écoles d'été en langues de l'UQAM
Canal savoir
L'économie sociale, j'achète
Millénium Micro



Recherche avancée...

La traduction en environnement


Éditeur : Les Presses de l'Université de Montréal
ISBN papier: 9782760643574
ISBN numérique PDF: 9782760643581
Parution : 2021
Catégorisation : Livres numériques / Sciences humaines / Linguistique / Linguistique

Formats disponibles

Format Qté. disp. Prix* Commander
Livre papier 1 Prix membre : 28,45 $
Prix non-membre : 29,95 $
x
Numérique PDF
Protection filigrane***
Illimité Prix : 20,99 $
x

*Les prix sont en dollars canadien. Taxes et frais de livraison en sus.
***Ce produit est protégé en vertu des droits d'auteurs.




Description

La traduction a toujours joué un rôle important dans la communication humaine, dans tous les domaines. Elle continue de le faire, particulièrement dans l’émergence aujourd’hui d’une culture et de discours sur l’environnement, dans une perspective de durabilité, et ce, partout dans le monde. Ce livre explore les mots et les concepts liés à l’environnement dans plusieurs langues, et fournit un profil linguistique des éléments clés : dimensions et processus à l’oeuvre dans la traduction, diffusion, adaptation et évolution des cultures et des discours. Il met l’accent sur la temporalité, la spatialité, la spécificité culturelle et la comparabilité interculturelle des pratiques environnementales locales. La nature dynamique des différentes cultures environnementales y est mise de l’avant grâce à des recherches linguistiques empiriques, comme la modélisation statistique des données numériques multilingues relatives à l’environnement, recueillies dans les documents originaux et traduits.