Coop UQAM | Coopsco

Créer mon profil | Mot de passe oublié?

Magasiner par secteur

Matériel obligatoire et recommandé

Voir les groupes
Devenir membre

Nos partenaires

UQAM
ESG UQAM
Réseau ESG UQAM
Bureau des diplômés
Centre sportif
Citadins
Service de la formation universitaire en région
Université à distance
Regroupement des artistes en arts visuels  du Québec.
Société de développement des entreprises culturelles - SODEC
L'institut du tourisme et de l'hotellerie - ITHQ
Association des psychologues du Québec
L'École nationale d'administration publique - ENAP
Union des écrivaines et écrivains québécois - UNEQ
Union des artistes du Québec - UDA
Project Management Institute - PMI
Presses de l'Université du Québec
Auteurs UQAM : Campagne permanente de promotion des auteures et auteurs UQAM
Fondation de l'UQAM
Écoles d'été en langues de l'UQAM
Canal savoir
L'économie sociale, j'achète
Millénium Micro



Recherche avancée...

La vie dans l'espace public


Éditeur : Écosociété
ISBN papier: 9782897195106
ISBN numérique PDF: 9782897195113
Parution : 2019
Catégorisation : Livres numériques / Gestion / Urbanisme / Population urbaine

Formats disponibles

Format Qté. disp. Prix* Commander
Livre papier 3 Prix membre : 31,50 $
Prix non-membre : 35,00 $
x
Numérique PDF
Protection filigrane***
Illimité Prix : 25,99 $
x

*Les prix sont en dollars canadien. Taxes et frais de livraison en sus.
***Ce produit est protégé en vertu des droits d'auteurs.




Description

Dans les villes du Nord et du Sud où l’humanité continue de se masser, il est certainement possible de concevoir des espaces publics plus viables et plus propices aux échanges, aux rassemblements, à la simple douceur d’habiter vraiment la ville. Mais pour pouvoir intervenir intelligemment, il faut d’abord savoir observer les comportements sur le terrain, constater l’usage que les gens font des rues et des trottoirs, de leurs ruelles, des terrains de jeu, des places et des terrasses, et comprendre les réussites et les échecs de l’urbanisme tels qu’ils s’imposent à nos vies au quotidien. 

Pourquoi certains lieux urbains respirent-ils la vie alors que d’autres, infréquentables, ne sont pour les piétons et les cyclistes que des déserts à franchir en vitesse?? Comment se fait-il que dans certaines rues tout le monde se connaisse mais qu’ailleurs on déplore la froideur de ses voisins?? Y a-t-il un seuil de fréquentation en deçà duquel on peut considérer que la conception d’un parc est hostile aux femmes, aux enfants ou aux personnes à mobilité réduite?? 

À toutes ces questions, Jan Gehl et Birgitte Svarre proposent ici de répondre avec les instruments de l’étude de la vie dans l’espace public, une pratique qui met l’humain au centre des préoccu­pations et qui est aujourd’hui responsable de succès éclatants dans les plus grandes villes du monde. Des méthodes d’investigation simples, accessibles, élaborées sur le terrain depuis 50 ans à partir du constat de l’échec du modernisme et du tout-à-l’auto, et qui fournissent des données quantifiées pour outiller les responsables politiques, les urbanistes et les citoyens.

Un récit et une méthode, pour rêver et agir — et enfin bâtir des villes axées sur la mobilité, la lutte contre les changements climatiques et la justice sociale.