Coop UQAM | Coopsco

Créer mon profil | Mot de passe oublié?

Magasiner par secteur

Matériel obligatoire et recommandé

Voir les groupes
Devenir membre

Nos partenaires

UQAM
ESG UQAM
Réseau ESG UQAM
Bureau des diplômés
Centre sportif
Citadins
Service de la formation universitaire en région
Université à distance
Regroupement des artistes en arts visuels  du Québec.
Société de développement des entreprises culturelles - SODEC
L'institut du tourisme et de l'hotellerie - ITHQ
Association des psychologues du Québec
L'École nationale d'administration publique - ENAP
Union des écrivaines et écrivains québécois - UNEQ
Union des artistes du Québec - UDA
Project Management Institute - PMI
Presses de l'Université du Québec
Auteurs UQAM : Campagne permanente de promotion des auteures et auteurs UQAM
Fondation de l'UQAM
Écoles d'été en langues de l'UQAM
Canal savoir
L'économie sociale, j'achète
Millénium Micro



Recherche avancée...

Des jeux et des rites


Éditeur : Éditions Liber
ISBN papier: 9782895781592
ISBN numérique PDF: 9782895782186
Parution : 2010
Catégorisation : Livres numériques / Sciences humaines / Religions / Religions

Formats disponibles

Format Qté. disp. Prix* Commander
Livre papier En rupture de stock** Prix membre : 22,50 $
Prix non-membre : 25,00 $
x
Numérique PDF
Protection filigrane***
Illimité Prix : 22,50 $
x

*Les prix sont en dollars canadien. Taxes et frais de livraison en sus.
**Ce produits est en rupture de stock mais sera expédié dès qu'ils sera disponible.
***Ce produit est protégé en vertu des droits d'auteurs.




Description

«Dans son Homo ludens, Johan Huizinga a mis en lumière ce qui rapproche le jeu du secret, du mystère, de l’action sacrée — bref, du rite. Réciproquement, l’action rituelle est un spectacle, une représentation dramatique, une figuration, un geste répétitif et réglé: en d’autres termes, un jeu. Quelle que soit sa valeur, ce rapprochement entre le jeu et le rite est apparu comme un outil à la fois provocant et prometteur. D’autant plus que, à bien des égards, la culture contemporaine manifeste un engouement considérable pour d’innombrables formes ludiques, du sport professionnel aux jeux vidéo, en passant par les “jeux de société??, les quiz, les jeux de “hasard?? et les séductions du show business. À partir de l’analyse d’une “action ludique??, quelle qu’elle soit — voyages à Las Vegas de touristes captivés par le Caesars Palace, engouement pour la téléréalité, fascination pour les jeux “de rôle?? ou pour les jeux vidéo d’horreur —, il serait ainsi possible de déboucher sur le rite. Mais, à l’inverse, en examinant un rite — liturgie eucharistique, manifestation du 1er mai, remise des médailles olympiques, pèlerinage à Compostelle ou à Katmandou —, c’est bel et bien au jeu que l’on aurait le sentiment d’aboutir. Pourrait-on dès lors, au sens strict — et non à celui d’une vague analogie —, poser une équivalence entre rite et jeu? Telle est en tout cas la question qui sert de fil conducteur à cette réflexion collective qui dégage, sous divers angles et à propos d’un grand éventail de manifestations culturelles anciennes et récentes, la force anthropologique et la persistance du jeu autant que du rite.» ( Philippe St-Germain et Guy Ménard )