Coop UQAM | Coopsco

Créer mon profil | Mot de passe oublié?

Magasiner par secteur

Matériel obligatoire et recommandé

Voir les groupes
Devenir membre

Nos partenaires

UQAM
ESG UQAM
Réseau ESG UQAM
Bureau des diplômés
Centre sportif
Citadins
Service de la formation universitaire en région
Université à distance
Regroupement des artistes en arts visuels  du Québec.
Société de développement des entreprises culturelles - SODEC
L'institut du tourisme et de l'hotellerie - ITHQ
Pour le rayonnement du livre canadien
Association des psychologues du Québec
L'École nationale d'administration publique - ENAP
Union des écrivaines et écrivains québécois - UNEQ
Union des artistes du Québec - UDA
Project Management Institute - PMI
Presses de l'Université du Québec
Auteurs UQAM : Campagne permanente de promotion des auteures et auteurs UQAM
Fondation de l'UQAM
Écoles d'été en langues de l'UQAM
Canal savoir
L'économie sociale, j'achète
Millénium Micro



Recherche avancée...

Ainsi parlait ma voisine


Éditeur : Harmattan
ISBN numérique PDF: 9782140345081
Parution : 2023
Catégorisation : Livres numériques / Autre / Autre / Autre.

Formats disponibles

Format Qté. disp. Prix* Commander
Numérique PDF
Protection filigrane***
Illimité Prix : 14,59 $
x

*Les prix sont en dollars canadien. Taxes et frais de livraison en sus.
***Ce produit est protégé en vertu des droits d'auteurs.




Description

Mamoun est un retraité en quête ni de vérité ni de sens caché. Le joyeux drille est à la recherche d'occupation, tout simplement. C'est un reclus qui sait pourtant bien manier le pinceau, et pas trop mal la plume. Mais ces activités de vieux ne le passionnent pas vraiment. Il a, comme il se plait à dire, besoin d'échanges et «d'échappées belles». Pour retomber en adolescence, il s'inscrit sur le plus célèbre des réseaux sociaux. Le pire. Malgré ses centaines d'amis virtuels, il devra apprendre à mesurer l'ampleur de sa solitude. «Vas-y! Va faire plaisir à toutes ces donzelles qui te demandent rien. Tu donnes tout, généreux jobard! Ton amour suranné, tes bouts de cœur décati et jusqu'à ta dignité, un jour! Il n'y a dans tout ça que moi de vrai. Et de bien réel, surtout! Te donnerai des beignes pour t'le prouver, dans pas longtemps, moi ! »