Coop UQAM | Coopsco

Créer mon profil | Mot de passe oublié?

Magasiner par secteur

Matériel obligatoire et recommandé

Voir les groupes
Devenir membre

Nos partenaires

UQAM
ESG UQAM
Réseau ESG UQAM
Bureau des diplômés
Centre sportif
Citadins
Service de la formation universitaire en région
Université à distance
Regroupement des artistes en arts visuels  du Québec.
Société de développement des entreprises culturelles - SODEC
L'institut du tourisme et de l'hotellerie - ITHQ
Association des psychologues du Québec
L'École nationale d'administration publique - ENAP
Union des écrivaines et écrivains québécois - UNEQ
Union des artistes du Québec - UDA
Project Management Institute - PMI
Presses de l'Université du Québec
Auteurs UQAM : Campagne permanente de promotion des auteures et auteurs UQAM
Fondation de l'UQAM
Écoles d'été en langues de l'UQAM
Canal savoir
L'économie sociale, j'achète
Millénium Micro



Recherche avancée...

Culture et revitalisation urbaine: le cas du Cinéma Beaubien à Montréal

Auteur UQAM

Klein, Juan-Luis/ Wilfredo, Angulo/ Tremblay, Diane-Gabrielle


Éditeur : PRESSES UNIVERSITE QUEBEC (PUQ)
ISBN papier: 9782760557079
ISBN numérique ePub: 9782760557093
ISBN numérique PDF: 9782760557086
Parution : 2022
Code produit : 1449122
Catégorisation : Livres / Gestion / Urbanisme / Infrastructure urbaine

Formats disponibles

Format Qté. disp. Prix* Commander
Livre papier 1 Prix membre : 30,40 $
Prix non-membre : 32,00 $
x
Numérique ePub
Protection filigrane***
Illimité Prix : 26,99 $
x
Numérique PDF
Protection filigrane***
Illimité Prix : 26,99 $
x

*Les prix sont en dollars canadien. Taxes et frais de livraison en sus.
***Ce produit est protégé en vertu des droits d'auteurs.




Description

Ce livre porte sur le rôle des initiatives culturelles dans les démarches de revitalisation urbaine portées par des organismes communautaires. Plus concrètement, il propose une étude de cas du Cinéma Beaubien analysée dans le contexte de la revitalisation du quartier Rosemont, à Montréal, réalisée dans les deux dernières décennies. La relance de ce cinéma, qui représente un actif culturel local, a été menée par une coalition au sein de laquelle l’action collective citoyenne a assuré un fort leadership. Cette action citoyenne a inscrit ce processus de revitalisation dans un contexte de transformation du développement des territoires caractérisé par un tournant culturel. L’ouvrage s’adresse aussi bien aux chercheuses et aux chercheurs qu’aux actrices et aux acteurs du développement des territoires. Divisé en cinq chapitres assortis de photographies et d’une annexe numérique, il diffuse les résultats de cette étude de cas, qui fait partie d’un projet de recherche plus large visant à comprendre l’effet des initiatives locales de type culturel sur des processus de revitalisation des territoires favorisant le développement de collectivités plus équitables et cohésives. Une question traverse l’ensemble des chapitres et touche l’éventuelle contribution du Cinéma Beaubien à la gentrification du quartier Rosemont. Le choix de la culture en tant que champ d’intervention peut-il rallier l’ensemble des organismes présents dans un quartier et favoriser la mise en œuvre de processus de revitalisation inclusifs??