Coop UQAM | Coopsco

Créer mon profil | Mot de passe oublié?

Magasiner par secteur

Matériel obligatoire et recommandé

Voir les groupes
Devenir membre

Nos partenaires

UQAM
ESG UQAM
Réseau ESG UQAM
Bureau des diplômés
Centre sportif
Citadins
Service de la formation universitaire en région
Université à distance
Regroupement des artistes en arts visuels  du Québec.
Société de développement des entreprises culturelles - SODEC
L'institut du tourisme et de l'hotellerie - ITHQ
Association des psychologues du Québec
L'École nationale d'administration publique - ENAP
Union des écrivaines et écrivains québécois - UNEQ
Union des artistes du Québec - UDA
Project Management Institute - PMI
Presses de l'Université du Québec
Auteurs UQAM : Campagne permanente de promotion des auteures et auteurs UQAM
Fondation de l'UQAM
Écoles d'été en langues de l'UQAM
Canal savoir
L'économie sociale, j'achète
Millénium Micro



Recherche avancée...

Apprendre à désobéir : petite histoire de l'école qui résiste

Biberfeld, Laurence / Chambat, Grégory


Éditeur : LIBERTALIA
ISBN papier: 9782377292295
ISBN numérique ePub: 9782377292301
Parution : 2022
Code produit : 1441573
Catégorisation : Livres / Sciences humaines / Éducation et pédagogie / Essais et histoire de l'éducation

Formats disponibles

Format Qté. disp. Prix* Commander
Livre papier 1 Prix membre : 17,96 $
Prix non-membre : 19,95 $
x
Numérique ePub
Protection filigrane***
Illimité Prix : 11,99 $
x

*Les prix sont en dollars canadien. Taxes et frais de livraison en sus.
***Ce produit est protégé en vertu des droits d'auteurs.




Description

Cet ouvrage explore les formes de luttes initiées au sein de l’école au cours des 150 dernières années. Les auteurs s’interrogent d’abord sur l’ambivalence du statut de fonctionnaire d’Etat: les enseignants sont-ils voués à l’institution qui les paie ou aux enfants dont ils ont la charge? L’école est-elle une structure de contrôle ou d’émancipation? Ils abordent deux formes de résistance: pédagogique (l’éducateur refuse de transmettre un contenu ou une méthode, à l’instar du mouvement des «désobéisseurs»); puis politique (les personnels protègent les enfants, juifs hier, sans papiers aujourd’hui; s’engagent aux côtés des maquisards, des indépendantistes, etc.). Ils questionnent finalement l’«effroyable échec de l’école publique à corriger l’injustice sociale». Professeur de français en collège depuis 1995, Grégory Chambat est l'auteur de plusieurs ouvrages chez Libertalia (L'École des barricades; L'École des réac-publicains; Pédagogie et Révolution). Il anime le site Questions de classe(s) et la revue trimestrielle pédagogique N'Autre École. Il est un spécialiste reconnu des questions d'éducation. De l’œuvre éducative de la Commune de Paris à la dénonciation du fichage informatique des élèves, de la naissance du syndicalisme dans l’éducation aux écoles populaires kanaks des années 1980, en passant par les luttes anti-hiérarchies ou la résistance à la «rééducation» vichyste, cet ouvrage retrace cent cinquante années de lutte et d’insoumission dans et contre l’institution scolaire. Enseigner la désobéissance, c’est remettre en question toutes les dominations qui entravent, c’est créer l’espace où s’exercera une souveraineté qui n’est pas celle de l’isoloir, mais qui se vit dans la rue, au village, à l’usine, au bureau, dans la famille, etc. Mais est-ce que la liberté peut s’enseigner? Ce livre l’affirme. Préparer des humains à l’autonomie, à l’égalité, à un monde délivré de toute oppression ne saurait se faire au moyen de l’autorité. Au contraire, non-directivité et exercice précoce de la responsabilité personnelle seront privilégiés par la pratique de la coopération concrète. Enseigner la désobéissance, c’est «faire l’école» pour la liberté. Professeur de français en collège depuis 1995, Grégory Chambat est l'auteur de plusieurs ouvrages chez Libertalia (L'École des barricades; L'École des réac-publicains; Pédagogie et Révolution). Il anime le site Questions de classe(s) et la revue trimestrielle pédagogique N'Autre École. Il est un spécialiste reconnu des questions d'éducation.