Coop UQAM | Coopsco

Créer mon profil | Mot de passe oublié?

Magasiner par secteur

Matériel obligatoire et recommandé

Voir les groupes
Devenir membre

Nos partenaires

UQAM
ESG UQAM
Réseau ESG UQAM
Bureau des diplômés
Centre sportif
Citadins
Service de la formation universitaire en région
Université à distance
Regroupement des artistes en arts visuels  du Québec.
Société de développement des entreprises culturelles - SODEC
L'institut du tourisme et de l'hotellerie - ITHQ
Association des psychologues du Québec
L'École nationale d'administration publique - ENAP
Union des écrivaines et écrivains québécois - UNEQ
Union des artistes du Québec - UDA
Project Management Institute - PMI
Presses de l'Université du Québec
Auteurs UQAM : Campagne permanente de promotion des auteures et auteurs UQAM
Fondation de l'UQAM
Écoles d'été en langues de l'UQAM
Canal savoir
L'économie sociale, j'achète
Millénium Micro



Recherche avancée...

Simone Weil et l'expérience de la nécéssité


Éditeur : LE PASSAGER CLANDESTIN
ISBN papier: 9782369352457
ISBN numérique PDF: 9782369354208
ISBN numérique ePub: 9782369354185
Parution : 2020
Catégorisation : Livres numériques / Gestion / Économie / Économie et développement durable

Formats disponibles

Format Qté. disp. Prix* Commander
Livre papier En rupture de stock** Prix membre : 17,96 $
Prix non-membre : 19,95 $
x
Numérique PDF
Protection filigrane***
Illimité Prix : 13,99 $
x
Numérique ePub
Protection filigrane***
Illimité Prix : 13,99 $
x

*Les prix sont en dollars canadien. Taxes et frais de livraison en sus.
**Ce produits est en rupture de stock mais sera expédié dès qu'ils sera disponible.
***Ce produit est protégé en vertu des droits d'auteurs.




Description

« Les hommes se reproduisent, non le fer. »Simone Weil (1909-1943) fut une lanceuse d’alerte dont la voix fut recouverte en son temps. Elle nous parvient aujourd’hui alors que les menaces qu’elle avait identifiées s’accomplissent : le système capitaliste est sur le point de se heurter aux limites de notre planète.Aucune existence humaine n’échappant aux besoins, ceux conjoints du corps et de l’âme, Simone Weil a tenté de concevoir un projet de civilisation capable d’accorder la tension entre liberté et nécessité. Par son exigence d’une pensée lucide, le refus de la force et de la vitesse, la coopération, la décentralisation, l’amitié et le sens de la beauté, son projet annonce celui de la décroissance.Pour Geneviève Azam et Françoise Valon, son appel à une dissidence ultime doit donc plus que jamais être entendu. La pensée et la trajectoire fulgurante de Simone Weil (1909-1943) demeurent méconnues. Agrégée, normalienne, très critique à l'égard du marxisme, mais résolument du côté du monde ouvrier, elle s'implique très vite dans les luttes de son temps. Elle accompagne en Aragon les miliciens anarchistes de la colonne formée par Buenaventura Durruti ; en 1939, elle rejoint la Résistance à Londres. Après avoir cessé de se nourrir en solidarité avec les Français soumis au rationnement alimentaire par l'occupant allemand, Simone Weil contracte la tuberculose et meurt le 24 août 1943, à l'âge de 34 ans. Son œuvre ne sera publiée qu'après sa disparition. L'Enracinement est son œuvre la plus achevée.

Du même auteur...

Livre papier 1 Prix : 13,99 $
x

Simone Weil et l'expérience de la nécéssité

Éditeur : LE PASSAGER CLANDESTIN
ISBN : 9782369354185
Parution : 2020