Coop UQAM | Coopsco

Créer mon profil | Mot de passe oublié?

Magasiner par secteur

Matériel obligatoire et recommandé

Voir les groupes
Devenir membre

Nos partenaires

UQAM
ESG UQAM
Réseau ESG UQAM
Bureau des diplômés
Centre sportif
Citadins
Service de la formation universitaire en région
Université à distance
Regroupement des artistes en arts visuels  du Québec.
Société de développement des entreprises culturelles - SODEC
L'institut du tourisme et de l'hotellerie - ITHQ
Association des psychologues du Québec
L'École nationale d'administration publique - ENAP
Union des écrivaines et écrivains québécois - UNEQ
Union des artistes du Québec - UDA
Project Management Institute - PMI
Presses de l'Université du Québec
Auteurs UQAM : Campagne permanente de promotion des auteures et auteurs UQAM
Fondation de l'UQAM
Écoles d'été en langues de l'UQAM
Canal savoir
L'économie sociale, j'achète
Millénium Micro



Recherche avancée...

Cinema of Pain : On Quebec's Nostalgic Screen

Czach, Liz / Loiselle, André


Éditeur : WILFRID LAURIER UNIVERSITY PRE
ISBN papier: 9781771124331
ISBN numérique PDF: 9781771124348
Parution : 2020
Code produit : 1388658
Catégorisation : Livres / Sciences humaines / Arts et performances artistiques / Cinéma

Formats disponibles

Format Qté. disp. Prix* Commander
Livre papier En rupture de stock** Prix membre : 42,99 $
Prix non-membre : 42,99 $
x
Numérique PDF
Protection filigrane***
Illimité Prix : 29,99 $
x

*Les prix sont en dollars canadien. Taxes et frais de livraison en sus.
**Ce produits est en rupture de stock mais sera expédié dès qu'ils sera disponible.
***Ce produit est protégé en vertu des droits d'auteurs.




Description

Since the defeat of the pro-sovereigntists in the 1995 Quebec referendum, the loss of a cohesive nationalistic vision in the province has led many Québécois to use their ancestral origins to inject meaning into their everyday lives. A Cinema of Pain argues that this phenomenon is observable in a pervasive sense of nostalgia in Quebec culture and is especially present in the province’s vibrant but deeply wistful cinema. In Québécois cinema, nostalgia not only denotes a sentimental longing for the bucolic pleasures of bygone French-Canadian traditions, but, as this edited collection suggests, it evokes the etymological sense of the term, which underscores the element of pain (algos) associated with the longing for a return home (nostos).

Whether it is in grandiloquent historical melodramas such as Séraphin: un homme et son péché (Binamé 2002), intimate realist dramas like Tout ce que tu possèdes (Émond 2012), charming art films like C.R.A.Z.Y. (Vallée 2005), or even gory horror movies like Sur le Seuil (Tessier 2003), the contemporary Québécois screen projects an image of shared suffering that unites the nation through a melancholy search for home.