Coop UQAM | Coopsco

Créer mon profil | Mot de passe oublié?

Magasiner par secteur

Matériel obligatoire et recommandé

Voir les groupes
Devenir membre

Nos partenaires

UQAM
ESG UQAM
Réseau ESG UQAM
Bureau des diplômés
Centre sportif
Citadins
Service de la formation universitaire en région
Université à distance
Regroupement des artistes en arts visuels  du Québec.
Société de développement des entreprises culturelles - SODEC
L'institut du tourisme et de l'hotellerie - ITHQ
Association des psychologues du Québec
L'École nationale d'administration publique - ENAP
Union des écrivaines et écrivains québécois - UNEQ
Union des artistes du Québec - UDA
Project Management Institute - PMI
Presses de l'Université du Québec
Auteurs UQAM : Campagne permanente de promotion des auteures et auteurs UQAM
Fondation de l'UQAM
Écoles d'été en langues de l'UQAM
Canal savoir
L'économie sociale, j'achète
Millénium Micro



Recherche avancée...

Absolument conscience


Éditeur : Éditions Nota bene
ISBN papier: 9782895186311
ISBN numérique PDF: 9782895186328
Parution : 2019
Catégorisation : Livres numériques / Autre / Autre / Autre

Formats disponibles

Format Qté. disp. Prix* Commander
Livre papier En rupture de stock** Prix membre : 29,66 $
Prix non-membre : 32,95 $
x
Numérique PDF
Protection filigrane***
Illimité Prix : 19,99 $
x

*Les prix sont en dollars canadien. Taxes et frais de livraison en sus.
**Ce produits est en rupture de stock mais sera expédié dès qu'ils sera disponible.
***Ce produit est protégé en vertu des droits d'auteurs.




Description

Cet ouvrage mesure la portée de l’ironie dans les poèmes de Jean-Aubert Loranger, Hector de Saint-Denys Garneau, Roland Giguère et Jacques Brault. Définie à partir du romantisme allemand et de ses diverses médiations, leur ironie s’attache au rêve d’une poésie qui soit absolument conscience. Elle révèle une expérience de soi, du monde et de la poésie qui fait place à la distance et donne ainsi du jeu à l’intelligence, tour à tour rieuse, analytique, fantasque, corrective, transformatrice. De Loranger à Brault, l’écriture montre qu’une telle distance, plus radicale qu’un simple retrait, donne lieu à une véritable aventure intérieure. C’est cette aventure que Thomas Mainguy retrace et donne à voir. Cet ouvrage mesure la portée de l’ironie dans les poèmes de Jean-Aubert Loranger, Hector de Saint-Denys Garneau, Roland Giguère et Jacques Brault. Définie à partir du romantisme allemand et de ses diverses médiations, leur ironie s’attache au rêve d’une poésie qui soit absolument conscience. Elle révèle une expérience de soi, du monde et de la poésie qui fait place à la distance et donne ainsi du jeu à l’intelligence, tour à tour rieuse, analytique, fantasque, corrective, transformatrice. De Loranger à Brault, l’écriture montre qu’une telle distance, plus radicale qu’un simple retrait, donne lieu à une véritable aventure intérieure. C’est cette aventure que Thomas Mainguy retrace et donne à voir.