Coop UQAM | Coopsco

Créer mon profil | Mot de passe oublié?

Magasiner par secteur

Matériel obligatoire et recommandé

Voir les groupes
Devenir membre

Nos partenaires

UQAM
ESG UQAM
Réseau ESG UQAM
Bureau des diplômés
Centre sportif
Citadins
Le Service de formation continue de l'UQAM
Université à distance
Regroupement des artistes en arts visuels  du Québec.
Société de développement des entreprises culturelles - SODEC
L'institut du tourisme et de l'hotellerie - ITHQ
Association des psychologues du Québec
L'École nationale d'administration publique - ENAP
Union des écrivaines et écrivains québécois - UNEQ
Union des artistes du Québec - UDA
Project Management Institute - PMI
Presses de l'Université du Québec
Auteurs UQAM : Campagne permanente de promotion des auteures et auteurs UQAM
Fondation de l'UQAM
Écoles d'été en langues de l'UQAM
Canal savoir
L'économie sociale, j'achète
Millénium Micro



Recherche avancée...

Grève et paix, une histoire des lois spéciales au Québec

Auteur UQAM

Martin Petitclerc, Martin Robert


Éditeur : LUX
ISBN papier: 9782895962748
ISBN numérique ePub: 9782895967385
ISBN numérique PDF: 9782895969273
Parution : 2018
Code produit : 1361055
Catégorisation : Livres / Sciences humaines / Histoire / Québec et Canada

Formats disponibles

Format Qté. disp. Prix* Commander
Livre papier 3 Prix membre : 22,46 $
Prix non-membre : 24,95 $
x
Numérique ePub
Protection filigrane***
Illimité Prix : 16,99 $
x
Numérique PDF
Protection filigrane***
Illimité Prix : 16,99 $
x

*Les prix sont en dollars canadien. Taxes et frais de livraison en sus.
***Ce produit est protégé en vertu des droits d'auteurs.




Description

Les lois d’exception, ou lois « spéciales », ont été au cœur de l’histoire politique québécoise des cinquante dernières années. Depuis le milieu des années 1960, entre luttes sociales et crises économiques, tous les gouvernements y ont eu recours pour interdire et réprimer l’exercice du droit de grève dans les secteurs public et privé. Ces atteintes répétées visant un droit reconnu par l’Assemblée nationale ont suscité un fort mouvement de contestation syndicale, voire de désobéissance civile dans les années 1970. Affaibli par l’adoption de lois spéciales particulièrement sévères, de décrets imposant les conditions de travail et de réformes sociales draconiennes à partir du début des années 1980, le mouvement syndical peine toujours à retrouver sa combativité. Au moyen d’une documentation inédite, Grève et paix montre pour la première fois comment les lois d’exception ont bouleversé non seulement le monde du travail, mais la société québécoise dans son ensemble.