Coop UQAM | Coopsco

Créer mon profil | Mot de passe oublié?

Magasiner par secteur

Matériel obligatoire et recommandé

Voir les groupes
Devenir membre

Nos partenaires

UQAM
ESG UQAM
Réseau ESG UQAM
Bureau des diplômés
Centre sportif
Citadins
Service de la formation universitaire en région
Université à distance
Regroupement des artistes en arts visuels  du Québec.
Société de développement des entreprises culturelles - SODEC
L'institut du tourisme et de l'hotellerie - ITHQ
Association des psychologues du Québec
L'École nationale d'administration publique - ENAP
Union des écrivaines et écrivains québécois - UNEQ
Union des artistes du Québec - UDA
Project Management Institute - PMI
Presses de l'Université du Québec
Auteurs UQAM : Campagne permanente de promotion des auteures et auteurs UQAM
Fondation de l'UQAM
Écoles d'été en langues de l'UQAM
Canal savoir
L'économie sociale, j'achète
Millénium Micro



Recherche avancée...

Airvore ou la face obscure des transports


Éditeur : Écosociété
ISBN papier: 9782897193591
ISBN numérique PDF: 9782897193607
ISBN numérique ePub: 9782897193614
Parution : 2018
Catégorisation : Livres numériques / Science / Sciences de la terre / Ouvrages généraux

Formats disponibles

Format Qté. disp. Prix* Commander
Livre papier En rupture de stock** Prix membre : 30,60 $
Prix non-membre : 34,00 $
x
Numérique PDF
Protection filigrane***
Illimité Prix : 25,99 $
x
Numérique ePub
Protection filigrane***
Illimité Prix : 25,99 $
x

*Les prix sont en dollars canadien. Taxes et frais de livraison en sus.
**Ce produits est en rupture de stock mais sera expédié dès qu'ils sera disponible.
***Ce produit est protégé en vertu des droits d'auteurs.




Description

L’omniprésence des transports motorisés dans nos sociétés nous a imposé une telle «culture de la mobilité motorisée» qu’il est tentant de considérer ces multiples machines comme une nouvelle génération de dinosaures énergivores et polluants. Ces monstres modernes qui saturent l’air de nos métropoles et participent à la déstabilisation du climat seraient-ils devenus une nouvelle espèce hégémonique, non pas herbivore ou carnivore, mais objectivement «airvore»?

Les discours convenus se veulent rassurants: en matière de consommation de carburants et d’émissions polluantes, les voitures neuves seraient de plus en plus efficientes, les trains devenus parfaitement propres grâce à leur électrification, les navires, toujours aussi discrets malgré leur gigantisme, et les dernières générations d’avion, plus sobres que jamais. Pourtant, on ne cesse d’enregistrer des pics de pollution et de lancer des alertes sanitaires dans de nombreuses zones urbanisées qui n’en finissent plus de suffoquer. Comment se fait-il que, considérés un à un, les moyens de transport semblent exceller, alors que, pris dans leur ensemble, ils échouent à réduire la pollution urbaine et les émissions de gaz à effet de serre?

Quel sera le destin de ces machines «airvores»? Vont-elles finir par disparaître d’elles-mêmes à la suite d’une gigantesque panne sèche ou bien s’éteindre dans un «airpocalypse» surchauffé ? Est-il encore temps d’agir pour les dompter? Dans une enquête historique et sociologique inédite et minutieuse, Laurent Castaignède retrace l’épopée de leur irrésistible ascension et expose leurs impacts environnementaux et sociaux. L’expansion du parc motorisé ne donnant aucun signe d’essoufflement, l’auteur passe au crible les innovations en vogue pour en faire ressortir les limites. Il propose aussi un ensemble de mesures radicales mais pragmatiques qui permettraient de relever le double défi sanitaire et climatique.

Du même auteur...

Livre papier 1 Prix : 25,99 $
x

Airvore ou la face obscure des transports

Éditeur : Écosociété
ISBN : 9782897193614
Parution : 2018