Coop UQAM | Coopsco

Créer mon profil | Mot de passe oublié?

Magasiner par secteur

Matériel obligatoire et recommandé

Voir les groupes
Devenir membre

Nos partenaires

UQAM
ESG UQAM
Réseau ESG UQAM
Bureau des diplômés
Centre sportif
Citadins
Le Service de formation continue de l'UQAM
Université à distance
Regroupement des artistes en arts visuels  du Québec.
Société de développement des entreprises culturelles - SODEC
L'institut du tourisme et de l'hotellerie - ITHQ
Association des psychologues du Québec
L'École nationale d'administration publique - ENAP
Union des écrivaines et écrivains québécois - UNEQ
Union des artistes du Québec - UDA
Project Management Institute - PMI
Presses de l'Université du Québec
Auteurs UQAM : Campagne permanente de promotion des auteures et auteurs UQAM
Fondation de l'UQAM
Écoles d'été en langues de l'UQAM
Canal savoir
L'économie sociale, j'achète
Millénium Micro



Recherche avancée...

L'ère du temps : modernité capitaliste et aliénation temporelle

Auteur UQAM

Martineau, Jonathan


Éditeur : LUX
ISBN papier: 9782895962106
ISBN numérique PDF: 9782895969068
ISBN numérique ePub: 9782895967064
Parution : 2017
Code produit : 1338414
Catégorisation : Livres / Sciences humaines / Sciences sociales / Sociologie et société

Formats disponibles

Format Qté. disp. Prix* Commander
Livre papier 1 Prix membre : 22,46 $
Prix non-membre : 24,95 $
x
Numérique PDF
Protection filigrane***
Illimité Prix : 16,99 $
x
Numérique ePub
Protection filigrane***
Illimité Prix : 16,99 $
x

*Les prix sont en dollars canadien. Taxes et frais de livraison en sus.
***Ce produit est protégé en vertu des droits d'auteurs.




Description

Depuis 1967, la seconde est l’unité de base du temps social. Dissocié de toute réalité tangible, le temps atomique mondialisé sur lequel reposent les infrastructures militaires, la finance, les structures politiques et les réseaux de communication correspond à un nombre précis de périodes de radiations de l’atome de césium 133. Pourtant, malgré cette course à la précision et au contrôle, l’être humain n’a jamais été aussi aliéné par le régime temporel dans lequel il vit. L’ère du temps étudie l’histoire de notre rapport au temps – temps des relations sociales et des rapports de pouvoir, temps de la valeur, temps producteur et produit des institutions. De l’invention des premières horloges à nos jours, en passant par l’établissement du temps universel standard, Jonathan Martineau retrace l’ascension hégémonique du temps abstrait, qui enchaîne les multiples temporalités sociales aux fins du développement capitaliste. Depuis 1967, la seconde est l’unité de base du temps social. Dissocié de toute réalité tangible, le temps atomique mondialisé sur lequel reposent les infrastructures militaires, la finance, les structures politiques et les réseaux de communication correspond à un nombre précis de périodes de radiations de l’atome de césium 133. Pourtant, malgré cette course à la précision et au contrôle, l’être humain n’a jamais été aussi aliéné par le régime temporel dans lequel il vit. L’ère du temps étudie l’histoire de notre rapport au temps – temps des relations sociales et des rapports de pouvoir, temps de la valeur, temps producteur et produit des institutions. De l’invention des premières horloges à nos jours, en passant par l’établissement du temps universel standard, Jonathan Martineau retrace l’ascension hégémonique du temps abstrait, qui enchaîne les multiples temporalités sociales aux fins du développement capitaliste.