Coop UQAM | Coopsco

Créer mon profil | Mot de passe oublié?

Magasiner par secteur

Matériel obligatoire et recommandé

Voir les groupes
Devenir membre

Nos partenaires

UQAM
ESG UQAM
Réseau ESG UQAM
Bureau des diplômés
Centre sportif
Citadins
Le Service de formation continue de l'UQAM
Université à distance
Regroupement des artistes en arts visuels  du Québec.
Société de développement des entreprises culturelles - SODEC
L'institut du tourisme et de l'hotellerie - ITHQ
Association des psychologues du Québec
L'École nationale d'administration publique - ENAP
Union des écrivaines et écrivains québécois - UNEQ
Union des artistes du Québec - UDA
Project Management Institute - PMI
Presses de l'Université du Québec
Auteurs UQAM : Campagne permanente de promotion des auteures et auteurs UQAM
Fondation de l'UQAM
Écoles d'été en langues de l'UQAM
Canal savoir
L'économie sociale, j'achète
Millénium Micro



Recherche avancée...

Vers une pharmaceuticalisation de la société?

sous la direction de Johanne Collin, Pierre-Marie David


Éditeur : PRESSES DE L'UNIVERSITE DU QUE
ISBN papier: 9782760545588
ISBN numérique ePub: 9782760545601
ISBN numérique PDF: 9782760545595
Parution : 2016
Code produit : 1328743
Catégorisation : Livres / Sciences humaines / Sciences sociales / Sociologie et société

Formats disponibles

Format Qté. disp. Prix* Commander
Livre papier + de 5 Prix membre : 30,69 $
Prix non-membre : 33,00 $
x
Numérique ePub
Protection filigrane***
Illimité Prix : 24,99 $
x
Numérique PDF
Protection filigrane***
Illimité Prix : 24,99 $
x

*Les prix sont en dollars canadien. Taxes et frais de livraison en sus.
***Ce produit est protégé en vertu des droits d'auteurs.




Description

Au moment où le médicament dépasse les frontières nationales et celles de la médecine thérapeutique, il est essentiel de s’interroger sur les nouveaux espaces sociaux dont il redéfinit les limites. Cet ouvrage présente les effets sociaux du médicament à partir du brouillage et du déplacement de trois de ces frontières, celles entre le normal et le pathologique, entre l’inclusion et l’exclusion sociale, entre la nature et la culture. L’extension du domaine pharmaceutique s’est réalisée de manière inédite à l’échelle planétaire par la diffusion des médicaments et des essais cliniques, mais aussi sur les plans plus quotidiens et individuels de la vie sociale?: travail, relations sexuelles, réussites scolaires. L’élargissement de l’usage des médicaments et les usages non médicaux montrent aujourd’hui combien le médicament échappe au seul contrôle médical. Le terme «?pharmaceuticalisation?» désigne précisément la façon dont des moments de la vie deviennent des opportunités pour l’industrie pharmaceutique. Le médicament est toutefois, comme le montrent les contributions de cet ouvrage, plus complexe qu’un simple objet pharmaceutique. Il est plus particulièrement analysé dans ce livre comme un objet permettant de faire évoluer non seulement les frontières du normal et du pathologique, mais aussi celles de l’inclusion et de l’exclusion sociale, sans nécessairement passer par le pouvoir médical. L’évolution technologique de ces dernières années et les effets matériels du médicament invitent également à étudier comment celui-ci contribue à faire évoluer la frontière entre nature et culture. Les textes rassemblés dans cet ouvrage, issus de l’anthropologie, de l’histoire et de la sociologie, présentent ces nouvelles frontières du médicament comme objet social dans les sociétés du Nord ou du Sud, à partir de problèmes liés à la santé mentale, au tabagisme, au VIH ou au cholestérol.