Coop UQAM | Coopsco

Créer mon profil | Mot de passe oublié?

Magasiner par secteur

Matériel obligatoire et recommandé

Voir les groupes
Devenir membre

Nos partenaires

UQAM
ESG UQAM
Réseau ESG UQAM
Bureau des diplômés
Centre sportif
Citadins
Service de la formation universitaire en région
Université à distance
Regroupement des artistes en arts visuels  du Québec.
Société de développement des entreprises culturelles - SODEC
L'institut du tourisme et de l'hotellerie - ITHQ
Association des psychologues du Québec
L'École nationale d'administration publique - ENAP
Union des écrivaines et écrivains québécois - UNEQ
Union des artistes du Québec - UDA
Project Management Institute - PMI
Presses de l'Université du Québec
Auteurs UQAM : Campagne permanente de promotion des auteures et auteurs UQAM
Fondation de l'UQAM
Écoles d'été en langues de l'UQAM
Canal savoir
L'économie sociale, j'achète
Millénium Micro



Recherche avancée...

L'agressivité humaine et les attentats djihadistes

L'agressivité humaine et les attentats djihadistes

Fliesen, Willy


Éditeur : GROUPEDITIONS
ISBN papier: 9782923656670
Parution : 2016
Code produit : 1323790
Catégorisation : Livres / Sciences humaines / Sciences sociales / Sociologie et société

Formats disponibles

Format Qté. disp. Prix* Commander
Livre papier En rupture de stock** Prix membre : 17,96 $
Prix non-membre : 19,95 $
x

*Les prix sont en dollars canadien. Taxes et frais de livraison en sus.
**Ce produits est en rupture de stock mais sera expédié dès qu'ils sera disponible.




Description

L'auteur, le docteur Willy Fliesen, a souhaité écrire une sorte de pamphlet contre la violence à la suite des attaques djihadistes à Paris et Bruxelles. Il était d'ailleurs présent dans la capitale belge quand l'aéroport a été partiellement détruit. Cet ouvrage est dirigé contre la violence mais pas contre l'agressivité humaine qui réside en chacun de nous. Cette agressivité est présente chez tous les vivants, végétaux, animaux et bien sûr hommes et femmes. Elle nous est essentielle pour vivre et survivre, créer les générations futures, la beauté par l'art, la musique, etc. Aussi pour avoir l'énergie vitale nécessaire tout au long de notre vie de travail et de loisirs, vivre nos rêves et les réaliser, surmonter les peines de l'existence. L'agressivité, c'est la vie! Une éthique commune à chaque groupe humain ainsi qu'un contrôle personnel sont requis pour contrôler l'agressivité trop vive. Mais l'éducation parentale et sociétale ne suffit pas toujours. Le docteur Fliesen soupçonne bon nombre de jeunes terroristes, sinon tous, de présenter des caractéristiques psycho-pathologiques limites que les recruteurs auraient fait décompenser. L'éclosion de ces désordres chez les sujets entre vingt et trente ans et appartenant à la deuxième génération d'immigrants n'est pas vraiment décelable. Même la parenté ne s'en aperçoit qu'à certains signes extérieurs qui relèvent plutôt de la bizarrerie que d'un danger pour le futur djihadiste et pour ses victimes possibles. En perspective, il est prévisible qu'apparaissent encore d'autres tentatives destructives et autodestructives mais que ce terrorisme ne mène nulle part et prendra fin.