Coop UQAM | Coopsco

Créer mon profil | Mot de passe oublié?

Magasiner par secteur

Matériel obligatoire et recommandé

Voir les groupes
Devenir membre

Nos partenaires

UQAM
ESG UQAM
Réseau ESG UQAM
Bureau des diplômés
Centre sportif
Citadins
Le Service de formation continue de l'UQAM
Université à distance
Regroupement des artistes en arts visuels  du Québec.
Société de développement des entreprises culturelles - SODEC
L'institut du tourisme et de l'hotellerie - ITHQ
Association des psychologues du Québec
L'École nationale d'administration publique - ENAP
Union des écrivaines et écrivains québécois - UNEQ
Union des artistes du Québec - UDA
Project Management Institute - PMI
Presses de l'Université du Québec
Auteurs UQAM : Campagne permanente de promotion des auteures et auteurs UQAM
Fondation de l'UQAM
Écoles d'été en langues de l'UQAM
Canal savoir
L'économie sociale, j'achète
Millénium Micro



Recherche avancée...

Retour sur les États généraux du Canada français : continuités et ruptures d'un projet national

Jean-François Laniel et Joseph Yvon Thériault (dir.)


Éditeur : PRESSES UNIVERSITE QUEBEC PUQ
ISBN papier: 9782760543812
ISBN numérique ePub: 9782760543836
ISBN numérique PDF: 9782760543829
Parution : 2016
Code produit : 1316421
Catégorisation : Livres / Sciences humaines / Histoire / Québec et Canada

Formats disponibles

Format Qté. disp. Prix* Commander
Livre papier En rupture de stock** Prix membre : 37,20 $
Prix non-membre : 40,00 $
x
Numérique ePub
Protection filigrane***
Illimité Prix : 29,99 $
x
Numérique PDF
Protection filigrane***
Illimité Prix : 29,99 $
x

*Les prix sont en dollars canadien. Taxes et frais de livraison en sus.
**Ce produits est en rupture de stock mais sera expédié dès qu'ils sera disponible.
***Ce produit est protégé en vertu des droits d'auteurs.




Description

Entre histoire et mémoire, entre passé et présent,les États généraux du Canada français représentent plus que ce qui a été dit et fait lors des assises tenues de 1966 à 1969 à Montréal?: ils informent sur ce que sont devenues les relations entre communautés francophones, jusqu’à fournir la mesure de leur identité contemporaine et celle de leur avenir partagé. Au-delà de leur place tristement célèbre dans l’historiographie et la con­s­cience collective comme symbole de l’éclatement du Canada français, que retient-on des États généraux du Canada français, près de cin­quante ans après leur tenue?? Qu’inspirent-ils aux regards contemporains comme constats, enjeux, stra­tégies, voire projets collectifs?? Que disent-ils de ce qu’a été le Canada fran­çais, de l’évolution de ses collectivités, des relations qu’elles nouent entre elles?? Que leur doivent le Québec et les francophonies canadiennes minoritaires?? Après une mise en perspective historique et sociologique des États géné­raux du Canada français, l’ouvrage revient sur leur réception dans la francophonie canadienne, plus variée selon les milieux sociaux qu’il est coutume de le penser. Il explore les configurations des rapports entre les communautés francophones au Québec et hors Québec, sous le signe de la francophonie canadienne et de la francophonie internationale, et dans le cadre de la nouvelle Constitution canadienne et des politiques de bilinguisme et de multiculturalisme. Il propose enfin une réflexion plus large sur le mode d’institutionnalisation propre aux nations minoritaires, sans État souverain.