Coop UQAM | Coopsco

Créer mon profil | Mot de passe oublié?

Magasiner par secteur

Matériel obligatoire et recommandé

Voir les groupes
Devenir membre

Nos partenaires

UQAM
ESG UQAM
Réseau ESG UQAM
Bureau des diplômés
Centre sportif
Citadins
Service de la formation universitaire en région
Université à distance
Regroupement des artistes en arts visuels  du Québec.
Société de développement des entreprises culturelles - SODEC
L'institut du tourisme et de l'hotellerie - ITHQ
Association des psychologues du Québec
L'École nationale d'administration publique - ENAP
Union des écrivaines et écrivains québécois - UNEQ
Union des artistes du Québec - UDA
Project Management Institute - PMI
Presses de l'Université du Québec
Auteurs UQAM : Campagne permanente de promotion des auteures et auteurs UQAM
Fondation de l'UQAM
Écoles d'été en langues de l'UQAM
Canal savoir
L'économie sociale, j'achète
Millénium Micro



Recherche avancée...

Déclin de la médecine humaniste


Éditeur : Mardaga
ISBN papier: 9782804702731
ISBN numérique ePub: 9782804703363
Parution : 2015
Catégorisation : Livres numériques / Science de la santé / Corps humain / Médecine

Formats disponibles

Format Qté. disp. Prix* Commander
Livre papier En rupture de stock** Prix membre : 56,66 $
Prix non-membre : 62,95 $
x
Numérique ePub
Protection filigrane***
Illimité Prix : 49,99 $
x

*Les prix sont en dollars canadien. Taxes et frais de livraison en sus.
**Ce produits est en rupture de stock mais sera expédié dès qu'ils sera disponible.
***Ce produit est protégé en vertu des droits d'auteurs.




Description

Essai philosophique à l’attention des médecins et étudiants en médecine, défendant le modèle biopsychosocial de la médecine

Dans cet essai philosophique, l’auteur évoque le paradoxe de la médecine moderne en France : son haut niveau de rigueur dans les sciences biologiques couplé à son désintérêt pour les sciences humaines. Suite aux progrès considérables réalisés en sciences médicales, la fragmentation scientifique d’un état pathologique est de plus en plus poussée. Cela incite le médecin à se focaliser sur l’unique objectivation de la maladie : « C’est un cancer de la prostate », « C’est un astrocytome grade 3 »... Or il y a bien lieu de résister à cette focalisation car, in fine, c’est à un être humain que le médecin reste confronté : un patient qui souffre, a peur, se pose des questions, se trompe dans ce qu’il peut espérer et dont l’état psychologique va influer sur le devenir de sa maladie.

L’auteur défend le modèle biopsychosocial de la médecine : outre ses compétences scientifiques, un médecin se doit de connaître les réactions potentielles de son patient pour lui communiquer le diagnostic et le persuader des thérapeutiques à suivre.

Ce livre donne à réfléchir à une relation dans laquelle le malade est reconnu comme être humain souffrant et où le médecin joue son rôle d’acteur responsable et de soutien empathique.

Références à de nombreuses situations concrètes de consultation

EXTRAIT

Ce livre est une tentative de réponse complexe à une question simple : quelles sont les conditions qui permettent à une médecine humaniste d’exister ?
Pour comprendre le cadre de référence, il faut accepter de saisir la médecine là où elle se pratique, et non au travers des images d’une heureuse et prudente rêverie. Je me place dans la réflexion clinique et dans l’expérience, toutes deux les plus réalistes possible. Et je m’adresse à tous ceux pour lesquels la rencontre du malade est une pratique quotidienne.

A PROPOS DE L’AUTEUR

Jacques Corraze est agrégé de philosophie, docteur en lettres et sciences humaines, docteur en médecine et psychiatre. Il a enseigné à Paris V Sorbonne, à la faculté des lettres de Nice puis à l’université P. Sabatier de Toulouse. Il est aujourd’hui professeur honoraire des Universités.