Coop UQAM | Coopsco

Créer mon profil | Mot de passe oublié?

Magasiner par secteur

Matériel obligatoire et recommandé

Voir les groupes
Devenir membre

Nos partenaires

UQAM
ESG UQAM
Réseau ESG UQAM
Bureau des diplômés
Centre sportif
Citadins
Le Service de formation continue de l'UQAM
Université à distance
Regroupement des artistes en arts visuels  du Québec.
Société de développement des entreprises culturelles - SODEC
L'institut du tourisme et de l'hotellerie - ITHQ
Association des psychologues du Québec
L'École nationale d'administration publique - ENAP
Union des écrivaines et écrivains québécois - UNEQ
Union des artistes du Québec - UDA
Project Management Institute - PMI
Presses de l'Université du Québec
Auteurs UQAM : Campagne permanente de promotion des auteures et auteurs UQAM
Fondation de l'UQAM
Écoles d'été en langues de l'UQAM
Canal savoir
L'économie sociale, j'achète
Millénium Micro



Recherche avancée...

Vivre sans violences ? Dans les couples, les institutions, les éc

Christen, Micheline / Heim, Ch


Éditeur : ERES
ISBN papier: 9782749212166
ISBN numérique ePub: 9782749233277
ISBN numérique PDF: 9782749233284
Parution : 2010
Code produit : 1065832
Catégorisation : Livres / Sciences humaines / Psychologie / Ouvrages généraux

Formats disponibles

Format Qté. disp. Prix* Commander
Livre papier En rupture de stock** Prix membre : 35,96 $
Prix non-membre : 39,95 $
x
Numérique ePub
Protection filigrane***
Illimité Prix : 28,99 $
x
Numérique PDF
Protection filigrane***
Illimité Prix : 28,99 $
x

*Les prix sont en dollars canadien. Taxes et frais de livraison en sus.
**Ce produits est en rupture de stock mais sera expédié dès qu'ils sera disponible.
***Ce produit est protégé en vertu des droits d'auteurs.




Description

Depuis la parution de cet ouvrage en 2004, les violences conjugales ont été mises sur le devant de la scène : affaire Trintignant, campagnes de communication... Ce n'est pas pour autant que les réponses à ces violences ont progressé. Malgré les lois, les circulaires qui peuvent faire penser que les violences (conjugales) sont une cause nationale, l'Etat ne cesse de se désengager - suppression de crédits aux associations de prévention et de traitement, aux centres d'hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) augmentation du niveau d'incohérence due au fonctionnement de la Justice... La réédition des travaux menés par une équipe de thérapeutes familiaux de Marseille s'est alors imposée, d'autant qu'elle bénéficie du bilan qu'ils ont tiré de leur expérience. Ils nous incitent à penser la complexité des phénomènes violents pour ne pas céder au manichéisme - qu'il soit individuel, familial, social, politique ou scientifique - qui engendre lui-même les violences. Micheline Christen est assistante de service social (13), Charles Heim, Michel Silvestre et Catherine Vasselier-Novelli sont psychologues (13).   Préface de Jean-Claude Benoit Depuis la première parution de cet ouvrage en 2004, les violences conjugales ont été mises sur le devant de la scène : affaire Trintignant, campagnes de communication... Ce n'est pas pour autant que les réponses à ces violences ont progressé. Malgré les lois, les circulaires qui peuvent faire penser que les violences (conjugales) sont une cause nationale, l'État ne cesse de se désengage - suppression de crédits aux associations de prévention et de traitement, aux centres d'hébergement et de réinsertion sociale (CHRS), augmentation du niveau d'incohérence due au fonctionnement de la justice... La réédition des travaux menés par une équipe de thérapeutes familiaux de Marseille s'est alors imposée, d'autant qu'elle bénéficie du bilan de leurs expériences accumulées ces dernières années. Ils nous incitent à penser la complexité des phénomènes violents pour ne pas céder au manichéisme - qu'il soit individuel, familial, social, politique ou scientifique - qui engendre lui-même les violences. S'inspirant d'un modèle québécois, ils ont élaboré, au fil des ans, un modèle d'intervention face aux situations de violences, spécifique au contexte français, et s'appuyant sur une épistémologie écosystémique. À travers de nombreux exemples, ils exposent ici le cheminement de leur réflexion qui, partant des violences conjugales et familiales, point de départ de leur engagement, les a amenés à s'intéresser aux violences et à leur prévention au sein d'institutions médico-sociales et scolaires. Micheline Christen, assistante de service social ; Charles Heim, psychologue ; Michel Silvestre, psychologue ; Catherine Vasselier-Novelli, psychologue. Ils travaillent tous dans la région marseillaise (Centres « Contexte et Réseaux » et « La Durance »). Mise en vente le 06 mai 2010