Coop UQAM | Coopsco

Créer mon profil | Mot de passe oublié?

Matériel obligatoire et recommandé

Voir les groupes
Devenir membre

Nos partenaires

UQAM
ESG UQAM
Réseau ESG UQAM
Bureau des diplômés
Centre sportif
Le Service de formation continue de l'UQAM
Citadins
Université à distance
AETELUQ
Société de développement des entreprises culturelles - SODEC
Regroupement des artistes en arts visuels  du Québec.
L'institut du tourisme et de l'hotellerie - ITHQ
Association des psychologues du Québec
L'École nationale d'administration publique - ENAP
Union des écrivaines et écrivains québécois - UNEQ
Union des artistes du Québec - UDA
Project Management Institute - PMI
Presses de l'Université du Québec
Auteurs UQAM : Campagne permanente de promotion des auteures et auteurs UQAM
Fondation de l'UQAM
Écoles d'été en langues de l'UQAM
Canal savoir
L'économie sociale, j'achète
Millénium Micro



Recherche avancée...

Lettres de femmes au XIXe siècle


Éditeur : Éditions du Septentrion
ISBN papier: 9782894485750
ISBN numérique PDF: 9782896645473
Catégorisation : Livres numériques / Histoire / Histoire / Québec et Canada

Formats disponibles

Format Qté. disp. Prix* Commander
Livre papier En rupture de stock** Prix membre : 25,15 $
Prix non-membre : 27,95 $
x
Numérique PDF
Protection filigrane***
Illimité Prix : 20,99 $
x

*Les prix sont en dollars canadien. Taxes et frais de livraison en sus.
**Ce produits est en rupture de stock mais sera expédié dès qu'ils sera disponible.
***Ce produit est protégé en vertu des droits d'auteurs.




Description

Écrire une lettre au XIXe siècle est un rituel quotidien. L'écritoire est là, avec plume à aiguiser et encrier. Écrire est le seul moyen de communication qui peut alors franchir les distances. Pendant des années, Renée Blanchet et Georges Aubin ont accumulé plus de 500 lettres manuscrites, produites par des femmes issues des grandes familles, mais aussi en majorité par des femmes ayant pris racine dans les milieux modestes, femmes de marchands, de notaires, d'agriculteurs, de voyageurs, ainsi que de toutes jeunes filles, à peine sorties du couvent, qui ont voulu conserver entre elles des liens d'amitié. Relisez ces femmes qui ont aimé et vécu au Bas-Canada au XIXe siècle, vous trouverez en elles des traits frappants de ressemblance avec votre quotidien. Mon cher papa, Nous venons de recevoir ta lettre qui nous accuse de tromperie; j'exige que l'honorable deputé s'explique plus clairement et qu'il formule ses accusations afin que nous les réduisions à néant. J'emploie le style parlementaire en cas que tu y aurais pris un goût extraordinaire, depuis que vous êtes en session. En effet, cette gracieuse manière de s'exprimer, modulée par le joli gosier de M. Chapleau, gazouillée par M. Loranger, tonnée par l'aimable baryton, M. Taillon, et bégayée par Bonaventure est bien de manière à laisser un souvenir qui aime à être ravivé. Joséphine Marchand à son père, Félix-Gabriel Marchand, le 14 juin 1880. Renée Blanchet et Georges Aubin sont reconnus pour leurs recherches en histoire et ils ont déjà confié à l'édition une cinquantaine d'ouvrages, minutieusement annotés, en rapport avec la Nouvelle-France, la famille Papineau et les patriotes. Sortie prévue en librairie le 6 octobre 2009. Georges Aubin a fait des études classiques puis il obtient une licence en pédagogie. Il enseigne au niveau secondaire l'histoire, le latin et le français. En 1970, il entreprend des recherches personnelles en histoire des Patriotes. Il est également chroniqueur d'histoire. Il contribue à l'édition de plusieurs manuscrits, jusque-là inédits, de patriotes de 1837-1838. En collaboration avec Renée Blanchet, il annote la correspondance complète de Louis-Joseph Papineau et celle de Louis-Hippolyte La Fontaine. Il obtient une bourse du Conseil des Arts du Canada en 2003 pour fins de recherches à Paris et à Dublin. Renée Blanchet est née à Rimouski. Elle termine ses études classiques et obtient un baccalauréat en pédagogie. Elle entreprend des études en lettres. Elle obtient un certificat en didactique des moyens d'expression et un certificat en toxicomanie. Elle enseigne pendant plusieurs années. Elle a connu une première expérience d'édition avec la publication de la correspondance de Julie Papineau en 1997. Par la suite, elle se consacre à la rédaction de romans et de nouvelles historiques.



SIGNETS