Coop UQAM | Coopsco

Créer mon profil | Mot de passe oublié?

Matériel obligatoire et recommandé

Voir les groupes
Devenir membre

Nos partenaires

UQAM
ESG UQAM
Réseau ESG UQAM
Bureau des diplômés
Centre sportif
Le Service de formation continue de l'UQAM
Citadins
Université à distance
AETELUQ
Société de développement des entreprises culturelles - SODEC
Regroupement des artistes en arts visuels  du Québec.
L'institut du tourisme et de l'hotellerie - ITHQ
Association des psychologues du Québec
L'École nationale d'administration publique - ENAP
Union des écrivaines et écrivains québécois - UNEQ
Union des artistes du Québec - UDA
Project Management Institute - PMI
Presses de l'Université du Québec
Auteurs UQAM : Campagne permanente de promotion des auteures et auteurs UQAM
Fondation de l'UQAM
Écoles d'été en langues de l'UQAM
Canal savoir
L'économie sociale, j'achète
Millénium Micro



Recherche avancée...

NCSM Montcalm


Éditeur : Éditions du Septentrion
ISBN papier: 9782894485453
ISBN numérique PDF: 9782896644957
Catégorisation : Livres numériques / Histoire / Histoire / Québec et Canada

Formats disponibles

Format Qté. disp. Prix* Commander
Livre papier En rupture de stock** Prix membre : 13,50 $
Prix non-membre : 15,00 $
x
Numérique PDF
Protection filigrane***
Illimité Prix : 10,99 $
x

*Les prix sont en dollars canadien. Taxes et frais de livraison en sus.
**Ce produits est en rupture de stock mais sera expédié dès qu'ils sera disponible.
***Ce produit est protégé en vertu des droits d'auteurs.




Description

Jusqu’à quelle époque est-il possible de retracer l’histoire du Service naval dans la ville de Québec ? En observant les coutumes et les traditions de la Marine canadienne, la réalité paraît évidente : elle est un calque de la Royal Navy. Il fallut en effet attendre au lendemain de la Première Guerre mondiale pour que se concrétise l’idée d’implanter un établissement côtier permanent à Québec. Pour la première fois, le 21 avril 1923, fut mise sur pied une unité ayant pour mission de recruter, d’offrir un entraînement, ainsi que la possibilité d’y faire carrière. Il y eut bien sûr des précédents ailleurs au Canada, puisqu’une série d’initiatives avait mené à la création de la Marine royale canadienne, en 1910. C’est dans un climat d’après-guerre qu’est créée la demi-compagnie de Québec de la Royal Canadian Naval Volunteer Reserve (RCNVR). L’unité de réservistes devint la division de Québec à l’automne 1935, rattachée au Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Montcalm lors de sa mise en service, le 13 novembre 1941. C’est avec la venue de ce bâtiment que les Canadiens français s’intégrèrent dans une marine typiquement britannique, de confession protestante et singulièrement unilingue anglaise. Christian Hébert travaille dans le milieu maritime depuis 1996. Historien de formation, il a servi comme officier de navigation au sein de la Marine canadienne. Il est analyste pour la Compagnie d’arrimage du Saint-Laurent au port de Québec. Il préside l’Institut canadien des armes à feu, organisme de bienfaisance ayant pour mission d’exploiter un musée et d’offrir des services aux victimes souffrant d’actes commis avec des armes à feu, ce qui profite à la communauté. Il est également membre de l’Association pour le soutien et l’usage de la langue française, association qui s’efforce de défendre la qualité de la langue française au Québec.



SIGNETS