Coop UQAM | Coopsco

Créer mon profil | Mot de passe oublié?

Matériel obligatoire et recommandé

Voir les groupes
Devenir membre

Nos partenaires

UQAM
ESG UQAM
Réseau ESG UQAM
Bureau des diplômés
Centre sportif
Citadins
Le Service de formation continue de l'UQAM
Université à distance
AETELUQ
Regroupement des artistes en arts visuels  du Québec.
Société de développement des entreprises culturelles - SODEC
L'institut du tourisme et de l'hotellerie - ITHQ
Association des psychologues du Québec
L'École nationale d'administration publique - ENAP
Union des écrivaines et écrivains québécois - UNEQ
Union des artistes du Québec - UDA
Project Management Institute - PMI
Presses de l'Université du Québec
Auteurs UQAM : Campagne permanente de promotion des auteures et auteurs UQAM
Fondation de l'UQAM
Écoles d'été en langues de l'UQAM
Canal savoir
L'économie sociale, j'achète



Recherche avancée...

De chaÎnes en trames : Histoire nationale et vie privée dans le roman naturaliste et vériste

Auteur UQAM

Marie-Eve Laurin


Éditeur : PRESSES UNIVERSITE QUEBEC PUQ
ISBN papier: 9782760530669
ISBN numérique PDF: 9782760530676
ISBN numérique ePub: 9782760530683
Parution : 2011
Code produit : 844394
Catégorisation : Livres / Littérature / Littérature / Études littéraires

Formats disponibles

Format Qté. disp. Prix* Commander
Livre papier En rupture de stock** Prix membre : 27,00 $
Prix non-membre : 30,00 $
x
Numérique PDF
Protection filigrane***
Illimité Prix : 15,99 $
x
Numérique ePub
Protection filigrane***
Illimité Prix : 15,99 $
x

*Les prix sont en dollars canadien. Taxes et frais de livraison en sus.
**Ce produits est en rupture de stock mais sera expédié dès qu'ils sera disponible.
***Ce produit est protégé en vertu des droits d'auteurs.




Description

De chaînes en trames, la petite et la grande histoire s’entrelacent pour constituer l’étoffe de notre monde. Marie-Ève Laurin montre comment le microcosme domestique et organique exprime les bouleversements politiques et les mutations sociales dans les œuvres d’Émile Zola, de Giovanni Verga, de Federico de Roberto et de Luigi Pirandello. À chaque minute qui passe, de chaînes en trames, la petite et la grande histoire s’entrelacent pour constituer l’étoffe de notre monde. Ce rapport entre les sphères privées et publiques, la littérature en offre un reflet révélateur, particulièrement dans les romans naturistes et véristes de la seconde moitié du XIXe siècle et du début du XXe siècle.Marie-Ève Laurin montre comment le microcosme domestique et organique exprime les bouleversements politiques et les mutations sociales de l’époque dans les œuvres d’Émile Zola, de Giovanni Verga, de Federico de Roberto et de Luigi Pirandello. Elle étudie la manière dont les transformations relationnelles et, même, physiologiques des personnages, tout comme celles des lieux, dévoilent l’évolution historique de la société. Dans son ouvrage, corps et décors s’affichent essentiellement comme le prolongement de l’environnement dans lequel ils se meuvent.



SIGNETS