Coop UQAM | Coopsco

Créer mon profil | Mot de passe oublié?

Matériel obligatoire et recommandé

Voir les groupes
Devenir membre

Nos partenaires

UQAM
ESG UQAM
Réseau ESG UQAM
Bureau des diplômés
Centre sportif
Citadins
Le Service de formation continue de l'UQAM
Université à distance
AETELUQ
Regroupement des artistes en arts visuels  du Québec.
Société de développement des entreprises culturelles - SODEC
L'institut du tourisme et de l'hotellerie - ITHQ
Association des psychologues du Québec
L'École nationale d'administration publique - ENAP
Union des écrivaines et écrivains québécois - UNEQ
Union des artistes du Québec - UDA
Project Management Institute - PMI
Presses de l'Université du Québec
Auteurs UQAM : Campagne permanente de promotion des auteures et auteurs UQAM
Fondation de l'UQAM
Écoles d'été en langues de l'UQAM
Canal savoir
L'économie sociale, j'achète



Recherche avancée...

Minorités de langue officielle du Canada : Égales devant la santé?

Louis Bouchard / Martin Desmeules


Éditeur : PRESSES UNIVERSITE QUEBEC PUQ
ISBN papier: 9782760531970
ISBN numérique PDF: 9782760531987
ISBN numérique ePub: 9782760531994
Parution : 2011
Code produit : 844388
Catégorisation : Livres / Sciences sociales / Sciences sociales / Sociologie et société

Formats disponibles

Format Qté. disp. Prix* Commander
Livre papier En rupture de stock** Prix membre : 15,30 $
Prix non-membre : 17,00 $
x
Numérique PDF
Protection filigrane***
Illimité Prix : 22,00 $
x
Numérique ePub
Protection filigrane***
Illimité Prix : 11,99 $
x

*Les prix sont en dollars canadien. Taxes et frais de livraison en sus.
**Ce produits est en rupture de stock mais sera expédié dès qu'ils sera disponible.
***Ce produit est protégé en vertu des droits d'auteurs.




Description

Le système de santé canadien, bien qu’universel, présente un portrait contrasté des états de santé et de l’espérance de vie. Qu’advient-il lorsqu’on compare les profils de santé des communautés de langue officielle minoritaire à la communauté linguistique majoritaire? C’est la question sur laquelle se penchent les auteurs. Le système de santé canadien, bien qu’universel, présente un portrait contrasté des états de santé et de l’espérance de vie. Si les résidents de Richmond en Colombie-Britannique peuvent espérer vivre 81 ans, ceux de la région du Nunavik ne peuvent guère imaginer dépasser 65 ans. Revenu, éducation et littératie sont quelques uns des déterminants qui entraînent une variation dans la distribution de la bonne et de la mauvaise santé.Qu’advient-il lorsqu’on compare les profils de santé des communautés de langue officielle minoritaire à la communauté linguistique majoritaire ? Ces communautés ont-elles accès aux mêmes services de santé et dans les mêmes conditions ? Ce sont là les questions sur lesquelles se penchent les auteurs en analysant les enquêtes nationales de santé produites par Statistique Canada, plus particulièrement l’Enquête nationale de santé dans les collectivités canadiennes (ESCC). Ils examinent en premier lieu le concept même de minorité nationale et de groupe en situation minoritaire dans le contexte canadien ainsi que la situation démographique et sociopolitique de ces groupes. Ils posent ensuite le cadre théorique qui leur a permis d’intégrer le fait minoritaire parmi les déterminants de la santé et présentent les résultats de recherche qui exposent les différences en matière de santé en défaveur des minorités linguistiques. Enfin, ils ouvrent la réflexion sur la perspective canadienne sur la santé, notamment en termes de politique et d’équité.



SIGNETS